3 X 3 min par jour : me tourner vers l’intérieur

Comme il est difficile d'entretenir de bonnes relations avec autrui si je ne suis pas  bien et en accord avec moi-même.
Qu’en pensez-vous? Cela semble logique, simple…

Pourtant, nous sommes parfois bien loin de reconnaître nos émotions.  Nous avançons dans la vie sans savoir ce qui vraiment nous fait rire ou pleurer, nous fâche ou nous inquiète réellement. Nous nous en voulons même d’éprouver cette immonde colère, cette pénible tristesse, cette folle gaieté…
Nous avons tellement bien appris à ressentir comme il le fallait ou à taire des besoins « différents » de la norme pour être acceptés  et aimés qu’à force, nous étouffons nos véritables besoins, nos propres émotions.  Nous ne savons plus ce qui se vit en nous, nous ressentons par personne(s) interposée(s).Alors, lentement nous avançons sur un chemin qui nous éloigne de nous même.  Nous ne savons pas que nous glissons sur un tapis roulant:  plus nous essayons d’être « conforme », plus nous courrons vers le mal-être, la déprime, dépression, burn-out…  

Pour  revenir à soi, je vous propose une petite gymnastique douce à pratiquer avec régularité:

3 fois 3 minutes par jour : Voyage autorisé au cœur de moi pour découvrir ce qui se vit en moi et entendre l'attitude émotionnelle qui m'habite dans l'instant présent.  


Comment?

  • Assis(e) ou debout
  • En déjeunant, en me brossant les dents, en faisant mes achats, en caressant le chat, en embrassant mes enfants, en préparant le repas, en repassant, en me promenant, en ……… je stoppe, fais une pause et consciemment,
  • Je me mets à l’écoute de ma respiration, sans essayer de la contrôler.   Je la laisse aller et venir, lente ou rapide… 
  • Enfin, j’observe sans jugement ce que je ressens « ici et maintenant ».  Que se passe-t-il dans ma tête -dans mon cœur – dans mon ventre?


Dans un premier temps, observez, notez ce qui se déroule à l’instant….Tête, cœur et ventre chantent-ils la même chanson?   Observez avec bienveillance ce qui vient, simplement, sans rien juger…

N’hésitez pas à écrire vos observations en 3 colonnes: maintenant dans ma tête (pensée), dans mon coeur (émotion) et dans mon ventre (ressenti)

Bon amusement !

Martine