36 respirations

" J'inspire, je sais que j'inspire.
J'expire,je sais que j'expire,et
vous souriez à votre respiration."

Il vous faut une minute pour améliorer la qualité de la respiration et la peur est changée, le désespoir aussi, la colère aussi. La respiration peut également intervenir dans ce domaine.
Touchez votre respiration avec la pleine conscience, et la respiration va améliorer l'état de votre corps et de votre esprit, c'est certain."

Thich Nhat Hahn

 

Voici un exercice simple  proposé à tout pratiquant de Jin Shin Jyutsu par Mary Burmeister.  

 

Cet exercice se sert de la respiration pour réequilibrer toutes nos fonctions internes...et en même temps nos attitudes. ( peur, colère, inquiétude, tristesse, faux-semblants) : 

 

Commencez par vous asseoir, simplement et comptez vos expirations.  

Un: j'expire, j'inspire.  Deux, j'expire, j'inspire.  Trois, j'expire.......etc 

Comptez ainsi jusqu'à 36 respirations complètes!

 

Oh, si vous ne savez plus où vous en êtes, recommencez à zéro...

Vous pouvez pratiquer cet exercice partout à un moment choisi  ou encore le faire toute la journée en comptant vos respirations par groupe de neuf.

Laissez votre souffle circuler naturellement.

Votre respiration deviendra automatiquement plus profonde et plus régulière.

Et naturellement, sans aucun effort, vous profiterez de tous ses bienfaits. 

 

 

 


 

Un aspect énergétique de zazen

Aspect énergétique de la posture de Zazen

Zazen n'a rien à voir avec la posture assise, disait Maître Dogen, pour ne pas la réduire à cet aspect, car zazen est en lui même éveil parfait.

Il n'empêche que c'est passionnant d'explorer la posture, elle aussi est parfaite :-)

Un tout petit détail : la position de la langue. Dans certaines techniques, on m'a appris à relâcher les mâchoires, à laisser la bouche entre-ouverte. En zazen, la bouche est fermée, on respire par le nez, on veille à avoir les mâchoires détendues en y focalisant de temps à autre son attention (puis ça devient automatique). La langue vient se placer contre le palais, la pointe contre la racine des incisives. En faisant ça, sans le savoir, on utilise une technique similaire au Jin Shin Jyutsu, on place les câbles de batterie ; on met en connexion deux merveilleux vaisseaux, les vaisseaux Gouverneur et Conception.

On le voit sur ce "pantin électronique", même s'il représente les flux à la surface de la peau, les extrémités des deux vaisseaux sont sous le centre de la lèvre inférieure (conception) et au point de rencontre entre l'intérieur de la lèvre et les gencives (gouverneur).

Cette position provoque un équilibrage yin - yang, recentre les champs bio-électro-magnétiques, ont un effet réparateur, soutiennent les autres méridiens.

A tout moment de la journée, je vous invite à ramener votre attention sur l'intérieur de la bouche, à placer le bout de la langue à la racine des dents. Presque instantanément, vous constaterez les tensions intérieures, et percevrez votre respiration. Lâchez, concentrez-vous un instant, replacez le focus à l'intérieur, tout va bien, tout est bien :-)

Thierry

 


 

 

 

3 X 3 min par jour : me tourner vers l’intérieur

Comme il est difficile d'entretenir de bonnes relations avec autrui si je ne suis pas  bien et en accord avec moi-même.
Qu’en pensez-vous? Cela semble logique, simple…

Pourtant, nous sommes parfois bien loin de reconnaître nos émotions.  Nous avançons dans la vie sans savoir ce qui vraiment nous fait rire ou pleurer, nous fâche ou nous inquiète réellement. Nous nous en voulons même d’éprouver cette immonde colère, cette pénible tristesse, cette folle gaieté…
Nous avons tellement bien appris à ressentir comme il le fallait ou à taire des besoins « différents » de la norme pour être acceptés  et aimés qu’à force, nous étouffons nos véritables besoins, nos propres émotions.  Nous ne savons plus ce qui se vit en nous, nous ressentons par personne(s) interposée(s).Alors, lentement nous avançons sur un chemin qui nous éloigne de nous même.  Nous ne savons pas que nous glissons sur un tapis roulant:  plus nous essayons d’être « conforme », plus nous courrons vers le mal-être, la déprime, dépression, burn-out…  

Pour  revenir à soi, je vous propose une petite gymnastique douce à pratiquer avec régularité:

3 fois 3 minutes par jour : Voyage autorisé au cœur de moi pour découvrir ce qui se vit en moi et entendre l'attitude émotionnelle qui m'habite dans l'instant présent.  


Comment?

  • Assis(e) ou debout
  • En déjeunant, en me brossant les dents, en faisant mes achats, en caressant le chat, en embrassant mes enfants, en préparant le repas, en repassant, en me promenant, en ……… je stoppe, fais une pause et consciemment,
  • Je me mets à l’écoute de ma respiration, sans essayer de la contrôler.   Je la laisse aller et venir, lente ou rapide… 
  • Enfin, j’observe sans jugement ce que je ressens « ici et maintenant ».  Que se passe-t-il dans ma tête -dans mon cœur – dans mon ventre?


Dans un premier temps, observez, notez ce qui se déroule à l’instant….Tête, cœur et ventre chantent-ils la même chanson?   Observez avec bienveillance ce qui vient, simplement, sans rien juger…

N’hésitez pas à écrire vos observations en 3 colonnes: maintenant dans ma tête (pensée), dans mon coeur (émotion) et dans mon ventre (ressenti)

Bon amusement !

Martine


 

Nos cuirasses, nos masques, nos douleurs

Corps et esprit sont étroitement liés : Faites-en l’expérience, observez attentivement…

Intuitivement, nous savons que notre corps est notre premier outil de communication avec soi, avec l'autre.

Il est le véhicule par lequel s’expriment nos émotions.   Chaque expérience de vie, agréable ou traumatique, consciente ou non s'y imprime.

Observez:  

Chez l’enfant « libre », vous verrez le corps « libre ».  Lorsqu’il est joyeux, tout son corps en témoigne : ses yeux brillent,  il sautille, tape dans les mains, sourit ou pleure de joie.  En colère ?  Ses membres se durcissent, ses mâchoires se serrent, ses pupilles se rétractent, ses mains se ferment…

L’expression des émotions par le mouvement est naturelle. Elle est innée.
Dans notre société moderne, cette expression naturelle qui témoigne de notre identité est souvent bridée, étouffée sous des couches d’inhibition.

Parfois, il n’est pas permis de dire sa colère; parfois, il est interdit de montrer sa peur, de pleurer...
Bien souvent, il est indécent de se montrer  simplement « différent »...Nous en arrivons ainsi  à contrôler nos émotions, les camoufler ou s'en couper pour ne plus les sentir.  Finalement, nous développons une attitude de "faux-semblants" en portant un masque derrière lequel nous pouvons nous cacher, pour être mieux accepté, mieux aimé ou reconnu; pour prendre notre place ou simplement nous protéger de la souffrance.

 Piège illusoire car en refusant de les reconnaître, ces émotions non exprimées se cristallisent dans un corps/esprit de souffrance.   Le masque que l'on croyait utile se transforme en véritable "cuirasse  caractérielle" qui entraîne avec elle son lot de tensions,  de douleurs,  de "mal-à-dits ", de dysharmonies.

 

 

La  pratique régulière de Jin Shin Jyutsu nous aide en douceur à prendre conscience de ces cuirasses et leur permet de fondre, simplement, en relançant la fluidité au sein de notre système énergétique interne.   

JSJ nous explique comment nos 26 verrous de sauvegarde de l'Energie oeuvrent sans relâche pour nous avertir à temps que nous nous écartons de nous-même.  Chacun d'eux porte un nom qui correspond à son histoire et à son action sur le corps physique, mental, émotionnel, spirituel :   source première, porte de vie, laver nos coeurs par le rire, décharger toutes les attitudes, force vitale parfaite, équilibre et nourriture, transformation, adaptation complète...

Il nous offre des clés très simples d'harmonisation, faciles à apprendre et à pratiquer et qui nous mènent à entreprendre un chemin de retour vers l'authenticité joyeuse.  

Nos cuirasses se fissurent, les tensions fondent.

L'harmonie s'installe; notre corps, nos émotions, nos pensées peuvent en témoigner avec bonheur.

 

 


 

Respire

Veux tu transformer ta vie, l’adoucir ou lui donner de l’ampleur,

Augmenter tes capacités physiques ou laisser fondre la douleur,

Dynamiser tes facultés mentales, élargir ton champ de conscience, fortifier ton caractère,optimiser tes possibles?

Alors, R E S P I R E !

RESPIRE profondément, encore et encore,
Sens l’air entrer et circuler en toi,
Suis son parcours, accompagne-le  en conscience,
Laisse le mouvement se créer sans aucune volonté,
observe simplement. Que se passe-t il?
Dans ta tête, dans ton coeur, dans ton ventre…
Respire encore et encore,
La clef de la vie est dans la respiration.
C’est un des secrets du bonheur…

Sens la détente des épaules s'installer peu à peu

Plus ton expir se fait profond

Assieds-toi, respires

puis,

Laisses toi Être respiré.